retour accueil WebDoc retour rubrique


Sommet d'Evian

Déclarations officielles

Documents officiels

Documents critiques

Travaux des étudiants

Sommet de Lyon

Base de données

Rechercher



PRODUCTIVISTES EMPOISONNEURS, CAPITALISTES ASSASSINS, CONTRE LE G8 ENVIRONNEMENT
par le Collectif parisien de la Claaacg8

lundi 2 juin 2003


Tract d’information sur le G8
Communiqué du legal team Genève du 4 juin 2003
MANIFESTE DES DÉLINQUANTS DE LA SOLIDARITÉ
Sélection de sites en lien avec le Contre Sommet
APPEL DU FORUM DES PEUPLES

Développement, Progrès et respect de l'Environnement, sont des idées qui font consensus depuis longtemps, à droite comme à gauche. Pourtant ce Progrès et ce Développement sont parfaitement contradictoires avec le respect de l'environnement et apparaissent de plus en plus clairement comme des impasses pour l'humanité et la planète tout entière.

Depuis deux siècles, le développement économique et les découvertes techniques ont favorisé une production de biens croissante ainsi qu'une augmentation permanente des capacités de production. Loin d'alléger le fardeau du travail, les gains énormes de productivité sont utilisés à produire toujours plus et n'importe quoi. Le capitalisme nous entraîne dans une frénésie productiviste qui finit par être érigée en valeur commune et présentée comme fin en soi. La question sociale, nous dit-on, trouverait sa solution dans l'abondance. Le bonheur de l'humanité serait obtenu par l'effet conjugué de la science et de la technique. A l'heure où le capitalisme s'est étendu à l'échelle de la planète, force est de constater que les bilans sociaux et écologiques sont bien négatifs. Si dans les vieux pays industrialisés l'exploitation des êtres humains peut paraître moins sauvage qu'au siècle dernier, à l'échelle mondiale on peut considérer que l'exploitation économique des hommes, des femmes, des enfants et de la nature s'est considérablement renforcée. {{L'état de la planète se dégrade d'année en année}} C'est la globalisation du modèle économique présenté comme seule voie possible, le capitalisme, qui génère une dégradation sans cesse plus grande de la planète. Dégradation sans limite qui atteint l'irréversibilité : les réserves d'eau, les sols, la diversité du vivant, les conditions de vie des populations. Les financiers et les industriels mènent leurs projets d'une main de fer dissimulée dans le gant de velours de l'idéologie du développement infini et du progrès économique. Evoluant par delà les frontières, ils dictent des orientations qui ne répondent qu'à leurs seuls intérêts économiques et à leur préoccupation de maintenir leur domination sur le monde. A leurs côtés, de multiples complices dissimulés sous des oripeaux de toutes couleurs tentent de donner au capitalisme une odeur plus fleur bleue et le conseillent sur les initiatives favorables à une moindre dégradation de la nature. Ils voudraient nous faire avaler la couleuvre d'un capitalisme édulcoré, soi-disant respectueux de l'environnement, porteur d'un "développement durable" alors qu'ils véhiculent encore une idéologie productiviste inséparable de l'exploitation du travail humain. Démasquer les chimères qui nous conduisent à la soumission sociale et à la catastrophe écologique Il faut lire le dessous des cartes de ce gigantesque poker menteur que jouent les financiers de tous les pays en minant des ressources qui appartiennent à toutes et tous, populations d'aujourd'hui comme générations futures. Nous ne pourrons aborder sérieusement l'exploitation outrancière de la nature sans considérer son pendant, procédant du même processus, l'exploitation de l'Homme par l'Homme. Le sauvetage de la planète ne saurait s'entrevoir sans une libération du règne de la marchandise qui atteint tous les aspects de notre existence.

 


Page de Bienvenue IEP

Les documents sont publiés par le Service de Documentation de l'Institut d'Etudes Politiques de Lyon (I.E.P).
La reproduction est autorisée sauf à des fins commerciales et sous réserve de la mention d'origine.
© Institut d'Etudes Politiques de Lyon
Pour tout renseignement complémentaire, contactez-nous. plan du serveur G7/G8
http://g7.sciencespo-lyon.fr